islam

Que signifie « Rak’ah » dans la structure de la prière ?

Que signifie "Rak'ah" dans la structure de la prière ?

Comprendre le sens de "Rak'ah" dans la structure de la prière

Comprendre le concept des Rak'ahs peut être déroutant pour les personnes qui découvrent l'islam, surtout si leur référentiel est une religion ou un système de croyance différent. Pour expliquer simplement, chaque unité ou cycle d'une prière en islam est appelée "Rak'ah".

Origine et signification de Rak'ah

Origine du mot "Rak'ah"

Le mot "Rak'ah" vient de l'arabe رَكْعَة qui signifie "inclinaison". Dans le contexte de la prière, c'est un ensemble d'actions spécifiques qui commencent par la récitation du Takbir (dire 'Allāhu 'akbar') et se terminent par le Taslim (dire 'As-salāmu 'alaykum').

Signification de Rak'ah

La Rak'ah se compose d'un ensemble de cérémonies et de déclarations qui comprennent le Takbir, la récitation du Fatiha (le premier chapitre du Coran), suivie de la lecture d'une autre section du Coran de votre choix, le Ruku (inclinaison), deux Sujuds (prostrations), et le Tashahhud (témoignage) dans la dernière Rak'ah.

Selon la Sunna du Prophète Mohammed, que la paix soit sur lui, la prière quotidienne est composée de 17 Rak'ahs qui sont réparties dans les cinq prières obligatoires.

L'Importance des Rak'ahs dans la structure de la prière

Une forme d'adoration

L'accomplissement des Rak'ahs en suivant l'ordre approprié est une tradition établie par le Prophète Mohammed, que la paix soit sur lui. Il a dit "Priez comme vous m'avez vu prier" (Bukhari).

Symbole de soumission

Chaque étape du Rak'ah symbolise la soumission à Allah. Par exemple, l'inclinaison (Ruku) et la prostration (Sujud) sont des marques de respect et de vénération. La position assise (Jalsa) entre les deux prosternations est symbole d'humilité et de patience.

Comment effectuer un Rak'ah ?

Il est essentiel de bien comprendre la structure d’un Rak'ah pour effectuer correctement une prière. Voilà comment on fait un Rak'ah :

Position de prière et Takbir

On commence par se tenir debout avec l'intention de faire la prière obligatoire ou facultative. On lève ensuite les deux mains jusqu'aux oreilles tout en prononçant le Takbir.

Récitation du Fatiha et d'un autre passage du Coran

En position debout, on récite le Fatiha suivi d'une autre portion du Coran.

Ruku

On effectue l'inclinaison (Ruku) en disant "Allahu Akbar" et on se relève en disant "Sami'Allahu liman hamidah".

Sujud

Après avoir pris une position debout, on se prosterne (Sujud) en disant "Allahu Akbar". Pendant la prostration, sept parties du corps doivent toucher le sol : la tête (c'est-à-dire le front et le nez), les deux mains, les deux genoux, et les deux pieds.

Jalsa et Tashahhud

Après avoir effectué deux prosternations, on reprend la position assise pour réciter le Tashahhud. Si c'est la dernière Rak'ah de la prière, on termine en disant le Taslim ("As-salāmu 'alaykum").

Comprendre la structure des Rak'ahs est essentielle pour une femme qui cherche à en savoir plus sur l'islam.

Les prières quotidiennes et leurs Rak'ahs

Cinq prières quotidiennes sont prescrites pour chaque musulman. Chaque prière comporte un certain nombre de Rak'ahs, comme décrites ci-dessous :

Fajr ou prière de l’aube

La prière du Fajr comprend deux Rak'ahs obligatoires précédées de deux Rak'ahs surérogatoires. Il s'agit de la première prière de la journée.

Dhuhr ou prière de midi

On effectue quatre Rak'ahs obligatoires de la prière du Dhuhr. Avant cela, il y a quatre Rak'ahs surérogatoires et après les Rak'ahs obligatoires, il y a deux Rak'ahs surérogatoires.

Asr ou prière de l'après-midi

La prière du Asr comprend quatre Rak'ahs obligatoires.

Maghrib ou prière du coucher du soleil

La prière du Maghrib comprend trois Rak'ahs obligatoires. Après cela, il y a deux Rak'ahs surérogatoires.

'Isha ou prière du soir

La prière de l'Isha se compose de quatre Rak'ahs obligatoires. Avant cela, il y a quatre Rak'ahs surérogatoires et après les Rak'ahs obligatoires, il y a deux Rak'ahs surérogatoires.

Références

  • Hadith: Sahih Bukhari Livre 10, Hadith 86
  • Hadith: Sahih Muslim Livre 4, Hadith 29

Foire Aux Questions

Q: Que signifie « Rak’ah » en contexte de la prière ?
R: Rak’ah est une unité ou un cycle d’une prière en islam qui commence par la récitation du Takbir et se termine par le Taslim.

Q: Combien de Rak’ahs y a-t-il dans chaque prière quotidienne ?
R: Le nombre de Rak’ahs varie selon le moment de la prière. Les prières Fajr, Dhuhr, Asr, Maghrib et ‘Isha contiennent respectivement 2, 4, 4, 3 et 4 Rak’ahs obligatoires.

Q: Quelle est l’origine du mot « Rak’ah » ?
R: Le mot « Rak’ah » vient de l’arabe « رَكْعَة » qui signifie « inclinaison ».

Q: Quelle partie du corps doit toucher le sol pendant le Sujud ?
R: Pendant le Sujud, sept parties du corps doivent toucher le sol : la tête (c’est-à-dire le front et le nez), les deux mains, les deux genoux, et les deux pieds.

Q: Pourquoi devrait-on comprendre le sens des Rak’ahs ?
R: Comprendre la structure des Rak’ahs est essentiel pour effectuer correctement la prière et vivre pleinement sa foi. Chaque étape de la Rak’ah symbolise différents aspects de la soumission à Allah.

Boutique abaya femme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *